Instant Search

Category Archives:
FOOD

Le nouvel écrin de la maison Charles Heidsieck

Nous ne parlons que rarement d’alcool sur in&out, mais cette fois nous dérogeons à la règle pour vous présenter le nouveau flacon d’une des meilleures maison de champagne : Charles Heidsieck. Le vin de champagne de Charles Heidsieck est incomparable, il jouit d’un équilibre stable et constant. Depuis la première heure la maison voue un amour inconditionnel pour 3 cépages d’exception : le Pinot noir, le Pinot meunier et le Chardonnay. Ce ne sont pas moins de 3 années de maturation nécessaires à l’élaboration du champagne Charles Heidsieck.

Pour cette nouvelle cuvée Charles Heidsieck, 3 chiffres sont à retenir : 60, 40, 10. 60 % des vins issus de la vendange 2008, 40 % de vins de réserve remontant jusqu’à dix ans d’âge. « Les vins de réserve représentent l’ADN de la marque ».

Pour un champagne de prestige il fallait un écrin de choix, le « nouveau Charles » se voit doter d’un nouveau flacon, un col fin et un corps ventru. Cette forme correspond à l’identique à celle d’une crayère située sous terre, dans les caves de Piper & Charles Heidsieck, rue de la Procession à Reims.  Pour ce « Nouveau Charles », une plongée dans l’histoire de la marque s’imposait. Après le flacon, c’est au tour de l’étiquette de se voir dépoussiérée. Un retour dans les archives de la maison légendaire a permis de retrouver d’anciennes calligraphies, un équilibre subtil entre histoire et modernité.

Cette  cuvée de prestige est « un vin de gentleman complexe et gourmand », car Charles Heidsieck était tout d’abord un gentleman dandy, un voyageur invétéré, un entrepreneur de génie, un travailleur obstiné !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.charlesheidsieck.com. Et faites attention à vous, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Article sponsorisé

Jean Paul Gaultier : Love it light

Vous allez vous dire que JPG est une obsession chez nous… Après les parfums pour Femmes ou pour Hommes, les lampes, les défilés Haute Couture, un livre et autres sélections mode, voici la campagne de publicité réalisée pour son partenariat avec Coca-Cola light. A l’image des « costumes » réalisés pour les bouteilles, je la trouve drôle, piquante, sexy et très esthétique, à l’image de ce créateur fabuleux ! Deux jolies bouteilles à collectionner (3,50€ pièce) et un coffret collector avec un joli verre (45€)… Avis aux collectionneurs !

Les 60 ans d’Hollywood Chewing gum

Il y a des marques que nous ont vues naitre, grandir, et qui nous ont accompagnées tout au long de notre enfance, adolescence, vie d’adulte, en s’adaptant à nos nouvelles envies, nos nouveaux besoins. Dans le paysage français, il y en a quelques unes, parmi lesquelles le fameux Hollywood Chewing gum ! Une simple gomme à mâcher devenue un mythe depuis maintenant 60 ans ! Hollywood est créée en France en 1952, et à cette époque la gomme à mâcher est synonyme des GI’s qui libérèrent la France et distribuèrent notamment ce produit très intriguant, dont l’image est donc liée à la sensation de liberté, de fraternité et d’échange. Un positionnement qui a toujours collé à la peau de cette jolie marque, s’adaptant petit à petit à l’évolution des moeurs, de l’image de la femme à la personnalisation des animaux, et qui a toujours surfé sur ce positionnement de fraicheur, de convivialité et de jeunesse.

Le succès est au rendez-vous et les premières publicités verront le jour en 1955. Depuis, on compte à ce jour plusieurs milliards de chewing gum consommés par an en France, avec environ 60% de français très assidus !

Alors la marque a décidé de fêter cet anniversaire avec vous ! Pour cela il vous est proposé une boutique en ligne avec des produits collectors (tables de bistrot, sets « apéritif » avec verres et plateau, des magnets, de jolies plaques en émail…) que vous pourrez acquérir en collectionnant les codes barres de vos paquets de chewing gum Hollywood. Une belle façon de se faire plaisir en profitant de cet anniversaire, non ? Rendez vous sur : www.laboutique60ans-hollywoodchewinggum.com et enjoy !

Hollywood 60 ans boutique collector

Et pour se remémorer de bons souvenirs (à moins que ce soit la minute Culture Pub), une très chouette vidéo qui récapitule plusieurs décennies de publicités, toujours très réussies (parole d’experte !) :

Animation Flash

Article sponsorisé

La Photo du Dimanche #120

patissererie Popelini Paris

La gourmandise est le plus gros de nos défauts, alors que les macarons de Ladurée et de Pierre Hermé s’arrachent comme des petits pains, Paris cache encore jalousement de délicieux secrets. Au 29 de la rue Debelleyme dans le 3e arrondissement, un doux parfum de pâte à choux flotte et hypnotise les passants, pour comprendre il faut pousser la porte de Popelini. Popelini est une patisserie entièrement dédiée aux choux à la crème, du choux de haute voltige à marier aux 9 goûts proposés : chocolat noir, vanille, café, caramel, citron, pistache, praliné, chocolat au lait, rose-framboise, et un bonus « le goût du jour » (à base de crème patissière, chantilly et fruits de saison). Grâce à Popelini vous ne verrez plus le choux comme avant ! Laissez vous séduire.

Bon Dimanche

Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h30 et le dimanche de 10h à 15h

Yumise – la gourmandise made in US

Voilà quelques jours que notre ami Cristian du blog Fast and Food s’est lancé dans une grande aventure : les gourmandises américaines à portée de main ! Ce paradis gustatif à bout de clics, c’est désormais possible avec Yumise.

Du petit-déjeuner au diner en passant par le goûter ou de simples accompagnants, vous y trouverez tous ce qui fait votre plaisir outre-Atlantique, que ce soit sucré ou salé !

Vous savez à quel point nous sommes fans de ces gourmandises américaines, qui sont dans nos placards/frigo toute l’année, alors imaginez notre plaisir de voit naitre ce site.

Je pensais vous les énumérer, mais en fait il vaut mieux quelques photos non ?

Le petit plus : les frais de port sont gratuits à partir de 40€ d’achat, et vous êtes livrés sous 24 à 48h. Et vous pouvez suivre l’actualité du site et les news interactives sur le blog :

Longue vie à Yumise !

New York

Notre séjour se poursuit au rythme des visites touristiques et autre balades sous une chaleur étouffante. Aujourd’hui, nous vous livrons notre vision au quotidien de notre découverte de la ville la plus attractive du monde. Now just enjoy guys !

Nous avons enfin trouvé le meilleur burger de New York : the single hamburger de la chaîne Shake Shack, un pain brioché, une tranche de tomate généreuse, une vraie feuille de salade, un steack délicieux, une sauce délicate qui ne couvre pas le goût de chacun des ingrédients !  366 Columbus Ave, New York

Nous avons été forcé par le boss de Fast and Food d’essayer le fameux cheesecake de chez Juniors, qui il faut l’avouer est très bon, même si j’ai une préférence pour celui du Tic-Toc Diner au pied de l’hôtel The New Yorker (face au Madison Square).

Mais connaissant notre amour pour les ballets et les lieux somptueux nous n’avons pu résister à aller voir un ballet dans la salle la plus renommée : le New York City Ballet (où le désormais célébrissime Black Swan a été tourné).

Pour cette délicieuse soirée nous avons assisté à un ensemble de 3 représentations (Thou Swell, chorégraphié par Peter Martins; 2&3 part inventions, chorégraphié par Jérome Robbins et Mercurial Manoeuvres chorégraphié par Christopher Wheeldon). La salle est incroyable et « too much » vous vous en doutez. Les danseurs sont époustouflants, touchants et talentueux. La cerise sur le gâteau, nous avons profiter de l’attente pour admirer les photos du photographe Henry Leutwyler, qui sous son oeil bienveillant a su immortaliser l’authenticité des danseurs du New York City Ballet.

Je terminerai par un fait divers dramatique au coeur de Brooklyn, nous le cherchons encore :

Exposition Food Design

Le design est toujours un sujet sensible à nos yeux, Paris semblant de plus en plus s’éloigner de ce domaine au profit de la mode. Et pourtant il reste des lieux où la création est à l’honneur, quand le design et la gastronomie se rencontrent, nos yeux et nos papilles s’affolent. Au centre de cette initiative alléchante se trouve le populaire Marc Brétillot, enseignant à l’Atelier de Reims et créateur de l’Atelier de recherche en design culinaire.

Marc Brétillot s’interroge sur la capacité des nouveaux designers à intégrer l’art culinaire comme moyen d’expression. Le Lieu du Design nous offre une exposition exhaustive pour les inconditionnels du design et les amoureux gourmands.

Le parcours se fait en 3 temps :

« – Parcours avec 6 jeunes designers qui questionnent à leur manière le vaste monde alimentaire: Anne Bonin, Germain Bourré, Eléonore Delattre, Delphine Huguet, Julie Rothhahn et Magali Wehrung.
– Prospectives singulières avec un ensemble de travaux d’étudiants développés en partenariat avec des grands groupes de l’industrie agro-alimentaire (CIV, Quick, La Grande Epicerie, etc.) ,
– Pratiques vivantes et sensorielles avec 5 post diplômes de l’Esad associés à des étudiants de l’Ecole Supérieure de Cuisine Française Grégoire Ferrandi le temps de 5 soirées de performances culinaires précédées de conférences
. »

Food Design

9 mars 2011 / 30 avril 2011

74 RUE DU FAUBOURG SAINT-ANTOINE 75012 PARIS

Beauty (Cup) Cakes

Je suis plutôt gourmande. Mais pas la gourmande qui va engloutir le paquet de gâteaux ou de M&M’s… Je préfère choisir avec précision l’objet de ma gourmandise : un macaron à la rose, un éclair au chocolat, une religieuse à la violette, une part de fraisier ou un Cupcake !

A New-York, grâce aux bons conseils de la très douée Cat de Sugar Daze, nous avons pu en tester de très bons, entre autres nourritures équilibrées bien entendu. Mais, rentrés à Paris, il a bien fallu se mettre en quête de cupcakes « qui feraient bien la blague », et ce ne fut pas évident !

Jusqu’à ce que la copine Lane me prévienne par missive qu’une boutique avait ouvert en face de chez Madame Chose, et que je ne regretterai pas le déplacement. Et me voilà partie découvrir cet adorable boutique aux allures de salon de thé nommé Beauty Cakes.

C’est joli, accueillant, girly à souhait. On ne sait pas quoi choisir tellement ils sont beaux, et la première chose que l’on sait, sans même avoir goûté, c’est que l’on aura envie de revenir tester le menu du midi avec Cupcake salé + soupe avec les copines mais aussi de venir prendre un chocolat chaud avec son amoureux, rien que parce que la déco est jolie et la vaisselle trop mignonne.

Et après avoir mangé l’une de ces petites merveilles, vous en redemanderez ! Ils sont légers et ne sont pas écoeurants (la crainte en général avec ce type de gâteau), vous le finirez sans mal !

Les parfums : le Pop au coeur moelleux au citron et une meringue sur le dessus, le Beauties à la pistache, coeur de framboise et pâte d’amande, ou encore celui à la banane et au nutella, ou alors la version cheesecake, sans parler de ceux à la crème de marrons. Huuuummmm…. et Ruthy peut vous en faire sur commande et se diversifie selon les saisons (j’en ai vu à la frangipane pour fêter les Rois !).

Si vous mangez sur place, comptez 4€ la pièce, et une petite réduc’ si vous le ramenez chez vous.

Il n’y a plus qu’à vous rendre compte par vous même !

83 rue Nollet dans le 17eOuverture du mardi au samedi de 11h30 à 18h30, et le dimanche de 11h30 à 15h30

Tout pour vous renseigner ou suivre l’actualité de la boutique :

http://www.beautycakes.fr/

Sur Facebook : Beauty Cakes et sur Twitter : BeautyCakesFR