Instant Search

Les parfums ressourçables de Mugler

Je l’ai appris il y a peu de temps, il existe des parfums ressourçables. Je me suis d’abord demandé en quoi cela pouvait consister. Il y a déjà presque 25 ans, Thierry Mugler a inventé sa première « Source » à l’occasion du lancement de son parfum Angel. Le concept ? La possibilité de recharger son flacon vide, un projet d’avant-garde bénéfique qui était un geste naturel autrefois.

Cela parait logique lorsque l’on y pense, mais la marque de parfums Mugler était pionnière et est la seule à ce jour, me semble-t-il, à proposer cela. Même si Sephora et Nocibé s’engagent également dans le recyclage depuis quelques temps en proposant une réduction au client qui revient avec une bouteille de parfum vide.

Ce geste « éco-amical », c’est à dire l’engagement de la marque à favoriser la réutilisation des flacons pour réduire l’impact global de la production et de la distribution, concerne désormais l’ensemble des parfums de la marque. Un engagement depuis des années résolument audacieux et lucide, rendant ses lettres de noblesse au luxe qui peut aussi être synonyme de protection de la planète.

Comment ça marche ? Vous vous rendez dans votre magasin avec votre flacon vide, vous le remplissez de votre parfum préféré à la Source qui protège la fragrance de l’air et de la lumière, et il ne reste plus qu’à payer le précieux « liquide ». L’économie est réelle car le flacon représente en général 1/3 du prix total du parfum.  Angel, Alien, Womanity et le petit dernier Angel Muse (le gourmand mélange de crème de noisettes et vétiver) sont à porter de main pour celles qui n’ont pas accès à la « Source » via les « éco-sources ».

3

2016 NOUVEAU FEMININ

Bien en avance sur son temps, la maison Mugler permet de s’intéresser à son empreinte sur le monde. Un cabinet indépendant spécialisé en éco-conception et analyse de cycle de vie a estimé qu’un ressourçage est fait toutes les 7 secondes à travers le monde, et qu’en 1 année, le ressourçage  a permis de ne pas produire 1 350 000 flacons. Soit une économie de 383 tonnes de déchets en moins, soit la quantité de déchets générés par 750 européens en 1 an.

Thierry Mugler s’est toujours préoccupé de chaque étape de la création de ses parfums :  des matières premières à la fabrication, en passant par les transports restreints, l’usage et la fin de vie des flacons, des étuis en carton recyclable et recyclé, pour proposer un Luxe Responsable.

Dans cette direction, la marque va d’ailleurs continuer à développer ses recherches pour réduire son impact environnemental : améliorer la conception de la Source, en développer l’usage à travers le monde, etc.

En parallèle, la maison Mugler soutient le collectif Pur Project pour la protection de la biodiversité. Il s’agit d’un collectif engagé dans la lutte contre le réchauffement climatique. Ce collectif travaille sur un vaste programme au nord du Pérou pour la reforestation et la conservation de la forêt amazonienne, ainsi que la protection des savoir-faire traditionnels des populations locales.

Plus d’infos sur cette démarche : www.mugler.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *