Instant Search

Simon Porte : Jacquemus, La Piscine

La Piscine JACQUEMUS Défilé Automne Hiver 2013-2014

La Piscine JACQUEMUS Défilé Automne Hiver 2013-2014

Simon Porte créateur de la marque JACQUEMUS, est jeune oui mais incontestablement talentueux. 2013 signe l’avènement de sa 3e collection, la première ayant le privilège de passer des podiums à la vente. D’ores et déjà présente chez Opening Ceremony, les shops les plus tendances créés par Carol Lim et Umberto Leon, JACQUEMUS connait déjà les faveurs des plus grandes telles Mlle Agnès et Emmanuelle Alt du sacro saint Vogue France, et reçoit les encouragements de Jean Charles de Castelbajac (ndlr : qui cria Go Go Go pendant son défilé), et compte comme meilleure cliente Rei Kawakabo (créatrice de Comme Des Garçons) Tour à tour qualifié de talentueux, conceptuel, puriste, fonceur. La stratégie de Simon Porte paie. Il enfonce les portes, nous prouve que le self made man peut exister à Paris, se joue des codes de la mode au sens large. Il confiait à Géraldine Dormoy de l’Express Style : « La rédactrice en chef du Vogue Paris passait par là, je lui ai présenté mon travail. Je ne sais pas si ça l’a convaincue, mais si ce n’est pas le cas, je provoquerai d’autres occasions. Je me suis promis de figurer un jour dans Vogue. » Sa pugnacité auprès d’ Emmanuelle Alt en 2011 aura donc payée …

Tout jeune,  Simon Porte barbotte déjà dans un bain créatif et authentique. De ses parents agriculteurs Simon garde profondément au fond de son coeur leur passion,  son père se travestissait pour jouer dans des groupes de métal et sa mère cultivait son amour pour la déco.

Autodidacte, Simon Porte, ne se revendique pas d’une élitiste école, sauf celle de l’inspiration et de l’hommage. Le nom de sa marque (Jacquemus) est un clin d’oeil au nom de jeune fille de sa mère, décédée alors qu’il avait 19 ans. De ce moment tragique, il en a fait une force. Contactant Caroline De Maigret parce qu’elle ressemble à sa mère, Simon nous enveloppe de simplicité et de cette légèreté chère à l’enfance. Comment ne pas être séduit ?

Simon Porte est en recherche de cohérence, son style est simple, loin du sexy, les coupes sont amples. La fille Jacquemus est « rustique » en 2012, elle cultive ses racines et ne se prétend pas d’un monde qu’elle ignore. Au delà des codes, Simon Porte nous donne une leçon de simplicité, tellement éloignée du snobisme de la place parisienne que s’en est presque dérangeant. Je dis bien presque, car qu’il est bon de se voir bousculer pour un petit nouveau, développant sa vie et sa carrière à grands coups de facebook, et de sourires secouant votre âme et dépoussiérant vos acquis. Avant lui nous en aurions presque oublié que la mode est avant tout un jeu.

Simon est fier d’être français, il croit en la création, peut être par un excès d’une délicieuse naïveté, il évoque un renouveau de l’élégance de la parisienne, simple, sans artifice. Merci Simon Porte, Merci !

La fille Jacquemus est à la fois chic et garçon manqué, sensuelle et érotique et follement maître de sa vie.

Sa collection « La Piscine » nous offre une palette chromatique serrée mais contenant l’essentiel du dressing : blanc, bleu, rouge, noire et transparence. Les matières restent celles qu’il affectionne : la laine bouillie, …

« La Piscine » s’inspire du célèbre film de Jacques Deray avec un clin d’oeil subtil à l’actrice Isabelle Adjani et son pull marine. Le bleu marine (frôlant le Klein) se pare de rayures blanches et des notes de rouge sombre, presque sanguine, viennent dramatiser la collection.

« Mes silhouettes contiennent le moins de détails possible. C’est difficile de parler de style sans parler de la fille… »

Simon Porte se confiant à Sylvia Sanchez de Luxuriant 

Énorme coup de coeur pour le « Pull Marine » (dont les lettres sont découpées au laser et apposées à même la moustiquaire) qui devrait fleurir ici et là aux quatre coins du globe … A ce propos Simon s’en étonne, car il est en opposition avec le reste de sa collection, lui qui prône le no-logo, même si ce petit clin d’oeil aux années 90 l’amuse.

La marque est vendue chez Dover Street Market à Londres, Tokyo, Opening Ceremony New York et Los Angeles ou encore The broken Arm à Paris.

 

Simon Porte is the owner of Jacquemus brand, he is young yes but definitely talented. 2013 heralding its third collection, the first having the privilege of podiums for sale. Already present at Opening Ceremony, the most fashionable shops created by Umberto Leon and Carol Lim, Jacquemus already knows the favors of the largest such Miss Agnes and Emmanuelle Alt of Vogue France sacrosanct, and receives the support of Jean Charles de Castelbajac (note: Go Go Go shouted during his show), and counts as best customer Rei Kawakabo (creator of Comme Des Garçons)

Turn round qualified talented conceptual purist getter. The strategy pays Simon Porte. He pushes the door, we prove that the self-made man can exist in Paris, plays with the codes of fashion in general. He confided to Geraldine Dormoy the Express Style: « The editor of Vogue Paris was passing by, I presented my work I do not know if it was convinced, but if this is not the case. I provoke other occasions. I vowed one day to appear in Vogue.  » His pugnacity with of Emmanuelle Alt in 2011 will have paid …

 Simon Porte already swims in a creative and authentic bath. Simon keeps deeply in his heart the passion of his parents, his father travestied to play in metal bands and his mother cultivated her love for decoration.

Autodidact, Simon Porte, does not claim to be a part of an elitist school, except for the inspiration and tribute. The name of the brand (Jacquemus) is a nod to the maiden name of his mother died when he was 19 years old. This tragic moment, he made a force. Contacting Caroline De Maigret because she looks like her mother, Simon envelops us simplicity and lightness of this dear to childhood. How not to be seduced?

 

« My silhouettes contain the least information possible. It is difficult to speak of style without mentioning the girl … »

Simon Porte Speaking to Sylvia Sanchez (Luxuriant)

 

Simon Porte is looking for consistency, style is simple, far from sexy, the cuts are further. The girl Jacquemus is « rustic » in 2012, it cultivates its roots and does not claim to a world she does not know. Beyond Codes, Simon Portegives us a lesson in simplicity, so far from the snobbery of the Parisian square that is almost disturbing. I say almost, because it’s good to be upset for a little new, developing his life and career with great blows of facebook, smiles and shaking your soul and dusting your assets. Before him we’d almost forgotten that fashion is above all a game

Simon is proud to be French, he believes in creation, perhaps by an excess of a delightful simplicity, it evokes a revival of Parisian elegance, simple, unpretentious. Thank you Simon Porte, thank you!

His collection « The Pool » offers a tight but containing most of dressing color palette: white, blue, red, black and transparent. The materials are those he loves: boiled wool …

« The Pool » is inspired by the famous film by Jacques Deray with a wink of the eye subtle actress Isabelle Adjani and navy sweater. Navy blue (grazing Klein) is adorned with white stripes and hints of dark red, almost blood come dramatize the collection.

Huge crush on the « Pull Marine » (which letters are laser cut and affixed to the mosquito net) should flourish here and there around the globe … In this regard Simon is surprised, because it is in opposition to the rest of his collection, Simon is an advocates to no-logo, this is a little nod to 90’s.

JACQUEMUS / LA PISCINE from jacquemus on Vimeo.

La Piscine JACQUEMUS Défilé Automne Hiver 2013-2014

La Piscine JACQUEMUS Défilé Automne Hiver 2013-2014

La Piscine JACQUEMUS Défilé Automne Hiver 2013-2014

La Piscine JACQUEMUS Défilé Automne Hiver 2013-2014

La Piscine JACQUEMUS Défilé Automne Hiver 2013-2014

Suggested Posts