Instant Search

Réouverture du musée Galliera : ôde à Azzedine Alaïa

Nous vous faisons vivre depuis plus de 5 ans nos aventures dans le milieu de la mode, nos rencontres, nos découvertes, nos coups de coeur… Et cela passe aussi par les nombreuses expositions que nous avons partagé avec vous. Madame Grès au musée Bourdelle, Cristobal Balenciaga et Comme des garçons à la cité des Docks, « Paris Haute Couture » à l’Hôtel de ville ou encore Chloé au Palais de Tokyo… Nous vous avons guidé dans ces retrouvailles avec l’Essance même de la mode que le musée Galliera a présenté « hors les murs ».

C’est donc avec une joie non dissimulée que nous vous annonçons que le musée Galliera rouvre ses portes le 28 septembre prochain et pour fêter l’évènement, c’est une rétrospective sur le créateur qui sublime les femmes depuis 1979 où il a présenté sa première collection : Azzedine Alaïa.

Cette exposition retracera le parcours créatif et  la carrière de cet artiste à travers 70 modèles iconiques, des campagnes de publicité, des collaborations, des rencontres, des coups de coeur…

Azzedine Alaïa, cet homme qui étudia la sculpture à l’école des Beaux Arts de Tunis et qui drapa les corps de femmes de jersey, rendant le cuir plus fragile et sensuel… et cela sur les plus belles femmes du monde : Greta Garbo, Arletty, Naomi Campbell, Linda Evangelista, Stéphanie Seymour, Yasmine Le Bon, Laétitia Casta…

Cet homme au parcours fabuleux est un des rares à maitriser toutes les étapes de la réalisation d’un vêtement, du patron aux détails pour finaliser une pièce. Chez Alaïa : « les zips tracent leur chemin autour des robes, les oeillets percent les manteaux, les piqures soulignent le galbe des tailleurs« .

Un savoir-faire qui lui a valu de recevoir de nombreuses récompenses : Oscars de la mode, consécration au Palazzo Corsini de Florence, rétrospective au Groninger Museum puis au Guggenheim… et de travailler avec les plus grands : Demarchelier, Lindbergh, Bensimon…

La scénographie de l’exposition a été confiée au designer Martin Szekely, sous l’oeil d’Olivier Saillard, le directeur du musée. Ce dernier fut commissaire de nombreuses expositions telles que celles dédiées à Christian Lacroix, Sonia Rykiel, Yohji Yamamoto… Une bonne occasion donc de (re)découvrir le musée Galliera, cet endroit chargé d’histoires, qui rouvre après une longue période de travaux, et qui fut le le lieu de la première exposition d’Andy Warhol.

Jusqu’au 26 janvier 2014 – toutes les infos sur : http://palaisgalliera.paris.fr/

Crédits photos :

– 1ère photo : Alaïa, veste, couture P/E 2003, Drap de laine noir, application de crocodile, Archives personnelles de Monsieur Alaïa, © Paolo Roversi, 2013

– Photos des tenues : © Groninger Museum