Instant Search

Made in Town : Anahide Saint André, Gestes déployés

Made In Town est un lieu unique à Paris : un esapce dédié à « l’esprit de la fabrication dans les domaines de la gastronomie, du design et de la mode« . Régulièrement l’équipe de Made In Town composée de Pascal Gautrand, Andrea Spezzigu et de Maxime Desmet propose de ateliers éphémères, des projections, rencontres et autres événements autour de la mode, du design et de la gastronomie.

Cette fois, MIT organise, en plein coeur de la Fashion Week de Paris, une « présentation d’une série limitée de robes qui mettent en avant la combinaison des gestes et des savoir-faire des ateliers Confection de Sully et Plissés de France. Le dialogue entre le designer et les ateliers donne naissance à « Comète », une robe modulable déclinée selon plusieurs modèles de plissés. Avec la collaboration du photographe Igor Meijer et d’Art Challenge.« 

Mais qui est donc Anahide Saint André ? 

Anahide Saint André a passé les 15 dernières années aux postes de Management & Executive dans le Luxe, la Mode et le monde de Design. En 2011, elle a décidé de réaliser son rêve, a recommencé ses études à ESMOD et a lancé sa marque pour vivre et partager sa passion.

Anahide  Saint André est une marque française de créateur haut de gamme pour des femmes, fondée en 2012.
Anahide Saint André réinvente les codes esthétiques japonais « IKI » : des vêtements dépouillés avec des détails méticuleux.

Le IKI est une notion esthétique japonaise assez complexe définissant une « sophistication naturelle ». Elle est née durant l’époque d’Edo parmi la classe des chōnin. Être iki voulait dire être sophistiqué sans être hypocrite, pur mais sans naïveté.

La marque tord les fonctionnalités traditionnelles des vêtements de femmes pour créer les vêtements modulaires qui permettent de diversifier et personnaliser la garde-robe.

Anahide Saint André met un accent fort sur la sélection de ses tissus, : les tissus sont choisis parmi les tisserands les plus prestigieux  et ses collections sont réalisées par des fabricants français hauts de gamme soigneusement choisis.

L’équipe de Made In Town présentera sous la forme d’un atelier mettant en avant le savoir-faire des ateliers Plissés de France et Confection de Sully, des outils, des patronages et des échantillons de plissé.

Le collectif e.g.m (Elsa, Grichka et Martin) fera une démonstration de leur « machine à dessiner » : la machine est un instrument qui s’inscrit dans une recherche en design graphique : la pensée qui a engendré sa conception est proche de l’esprit du hacking. À une époque où la technologie aplatit les savoir-faire, construire son propre outil est un moyen de s’approprier les pratiques et d’acquérir une forme d’autonomie dans la production.

GESTES DEPLOYES
du 26 septembre au 19 octobre 2013

Cocktail de lancement
le jeudi 26 septembre 2013
de 18h à 21h

Made in Town / Atelier
56 rue du Vertbois – 75003 Paris

 

On the occasion of Paris Fashion Week, Made in Town welcomes Anahide Saint André for the presentation of a limited edition of dresses showcasing the combination of gestures and know-how of Confection de Sully and Plissés de France. The dialogue between the designer and these studios gave birth toComète, a modular dress available in multiple pleated designs. With the collaboration of photographer Igor Meijer and Art Challenge.

This time, MIT organize, right in the heart of Fashion Week of Paris, a  » presentation(display) of a series limited by dresses which put forward(advance) the combination(overall) of gestures(movements) and know-how of studios Preparation of Sully and Wrinkled by France. The dialogue between the designer and the studios(workshops) gives birth(rise) to « Comet », a flexible dress declined according to several models of wrinkled. With the cooperation of the photographer Igor Meijer and of Art Challenge. « 

But who is Anahide Saint André? 

Anahide Saint André passed the last 15 years at management and executive positions in the Luxury, Fashion and Design world. In 2011, she decided to achieve her dream, started over her studies at ESMOD, and launched her brand to live and share her passion.

Anahide Saint André is a French mark(brand) of high-end creator for women, based(established) in 2012. 
Anahide Saint André reinvents the Japanese esthetic codes  » IKI « : clothes skinned(sifted) with accurate details.

The IKI is a rather complex Japanese esthetic defining notion a  » Natural sophistication « . She was born during the time(period) of Edo among the class of chonin. To be iki meant being sophisticated without being hypocritical, pure but without naivety.

The mark(brand) twists the traditional features of ladies’ wear to create the modular clothes which allow to diversify and to personalize the wardrobe. 

Anahide Saint André emphasizes hardly the selection of its fabrics(tissues): fabrics(tissues) are chosen among the most prestigious weavers and his(her,its) collections are realized by high-end French manufacturers carefully chosen.

créations des Plissés de France

machine à dessiner du collectif EGM

machine à dessiner du collectif EGM

  • crazyfunnyandy.worpress.com

    Simple perfection.