Instant Search

Les bijoux animaliers de la marque belge Espèces

Lors du dernier salon Tranoï Preview, nous avons fait la connaissance de deux créateurs belges très talentueux. Imaginés par la joaillière Marie Artamonoff et le plasticien Sébastien RienESPÈCES a vu le jour cette année et est un savant mélange entre le bijou et l’univers du cabinet de curiosité…

Une collaboration préparée minutieusement depuis 2 ans par ce duo de choc qui a donné naissance à une série de bijoux en argent à partir d’ossements, « une façon d’intégrer cette sensibilité ancestrale des ornements au monde contemporain« .

Les ossements sont collectés (sur des animaux morts je précise !) dans les bois par un jeune naturaliste passionné et ils sont ensuite moulés par les créateurs pour donner vie à ces pièces impressionnantes ! Il y a toutes sortes d’animaux qui ont été choisi : chat, renard, porcelet, cochon d’Inde, requin, héron, chevreuil…  Et leurs mâchoires, crânes, etc. deviennent des parures sous forme de colliers ras de cou, de boucles d’oreilles, de sautoirs…

Quelques mots sur les créateurs :

Marie Artamonoff : Après avoir suivi une formation technique de 3 ans en bijouterie-joaillerie, elle a enrichi son savoir-faire dans une grande maison bruxelloise. Quelques temps avant de fonder ESPECES, Marie crée la marque de vêtements haut de gamme pour femme Arma Cutis avec la styliste Alexandra Sebbag. Des collections imaginées autour de l’utilisation de deux matériaux : le textile et le métal.

Avec sa passion pour l’animal, l’anatomie, la géométrie et les volumes, rien de plus logique que ses créations épurées où la matière est révélée et où les formes à l’état sauvage sont mises en valeur (animales, minérales ou végétales).

Sébastien Rien : Après un master en arts numériques obtenu en 2009, il oeuvre comme plasticien et graphiste. Son intérêt majeur pour la relation à l’espace est grandissant et l’amène à travailler avec des architectes sur de somptueux projets. Cela le conduit également à être à l’origine du projet « OPTIMUM PARK™ » qui est une entreprise d’Optimisation du Réel (je vous laisse le soin de découvrir le pourquoi du comment sur leur site).

Plus d’infos sur http://especes-especes.com/

@crédits photos : Stéphane Bednarek & Jehanne Moll, Pierre Silverberg – portrait du duo par Laétitia Bica