Instant Search

Le Mâle Gaultier en vadrouille

Le petit dernier de la maison de parfum de Jean Paul Gaultier est une déclinaison de ses célèbres « Le Mâle » et « Le Mâle Terrible« . Pour fêter l’arrivée du Printemps, ces deux parfums mythiques ont revêtu un habit qui est non sans rappeler l’esprit viril du voyage, celui du marin qui passe de port en port…
Un petit historique de la flasque rien que pour vous !
Dans sa forme actuelle la flasque est apparue au XVIIe siècle, et était initialement utilisée par les membres de la Gentry, issus de la noblesse anglaise.
Au cours du XVIIIe siècle, des femmes embarquant sur des navires de guerres anglais à quai introduisaient illégalement du gin à l’aide de flasques de fortune, faites en vessie de porc et cachées dans leurs jupons. Pendant la Prohibition des années 1920, la vente de shakers et de flasques fut interdite par l’État de l’Indiana aux États-Unis.
Ce petit objet a porté des noms différents : flasque, flash, …  elle se dissimule facilement dans la poche du veston pour garder en toute discrétion le précieux liquide ! Il fut longtemps le compagnon de route du dandy et son utilisation s’est doucement raréfiée.
La flasque revêt tout le symbole du voyage, de l’interdit, de l’élégance. Elle est un objet peu courant aujourd’hui, l’alcool se consommant désormais de manière sociale et festive.
Jusqu’au jour où Jean Paul Gaultier décida de la faire revenir au goût du jour pour en faire un objet sulfureux et nomade que l’on a envie de glisser au fond de son sac…
Après Kokorico et son design audacieux, un véritable coup de jeune est donné aux flacons de la maison Gaultier, nous avons déjà commencé notre collection à la maison 😉
Mais attention ces flasques sont en éditions limitées, alors faites vite !

Pour rappel, voici les ingrédients des deux parfums :
Le Mâle : fougère orientale, menthe poivrée, pétille de bergamote, lavande, cannelle, cumin, fleur d’oranger, vanille, fève tonka…
Le Mâle Terrible : plus voyou, il a la fraîcheur du pamplemousse, l’arôme de la lavande, le poivre rose, la vanille et le vétiver.



  • ça va faire mâle de louper çà ! 😉