Instant Search

Les Archives secrètes de Boucheron

dessins originaux de bijoux Boucheron

livre les archives secrètes de boucheron la marque de bijoux de luxe française

La Haute Joaillerie a une histoire, une histoire secrète qui parfois dialogue avec l’Histoire. Cette illustre maison fondée par Frédéric Boucheron en 1858 a décidé de nous ouvrir bien plus que ses portes : ses souvenirs. Il ne faut pas perdre d’esprit que dans le domaine du luxe, le silence est souvent une valeur intrinsèque voire une loi. La Haute Joaillerie se conjugue avec passion et déraison, les créations vous le verrez sont des biens éphémères qui s’échangent, se transforment et se cachent au gré des événements historiques. Vincent Meylan, une année durant, a investi les archives de Boucheron accompagné d’hommes et de femmes animés de la même passion juvénile pour la découverte et l’histoire.

livre les archives secrètes de boucheron la marque de bijoux de luxe française, page originale du coffre fort

Pour reprendre les mots de Vincent Meylan :  » … des pierres précieuses, des désirs qu’elles suscitent, des envies qu’elles attisent, des folies qu’elles provoquent … » en quelques lignes l’âme de la pierre est dévoilée, par son scintillement elle se dénude plus qu’elle n’habille.

boutique Boucheron 26 place vendôme Paris, bibliothèque de l'entresol

Dans le sillon de Boucheron nous ne pouvons ignorer le parcours d’ Esther Pauline Lachman plus connue sous le nom de « La Païva » (du nom du marquis portugais qu’elle s’était achetée en 1851) qui au delà de son amour inconditionnel des pierres courait depuis longtemps derrière le regard que les hommes eurent posé sur elle à la belle époque. Grâce à cette soif intarissable « La Païva » a su faire naître chez Frédéric Boucheron un sens artistique qu’il ne cessa de développer pour contenter sa plus exceptionnelle collectionneuse. Il créera pour elle, à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1848, une collerette ornée de 407 diamants (200 carats).

lustre du 26 place vendome Paris Boucheron

buste de frédéric boucheron

livre original des dessins de bijoux Boucheron

Puis ce fut le tour de Virginie Oldoïni, aka la comtesse de Castiglione de croiser le chemin du bijoutier. Alors que Frédéric Boucheron se sépare de ses bureaux du Palais Royal car trop éloignés du centre de la capitale, il rejoint le temple de la frivolité actuelle : la Place Vendôme. Mais tout ne fut pas rose à son arrivée, puisque la « femme la plus belle de son siècle » était l’occupante de son entresol, une reclue endeuillée qui vivait l’enfermement de ses belles années trop vite devenues traces du passé. Les pas de La Castiglione résonnaient dans cet appartement feutré, noir du sol au plafond, à l’entrée dissimulée au 26 bis. La comtesse ne sortait que le soir venu, et parcourait inlassablement le même chemin qui retraçait son histoire, sa beauté et sa gloire. Celle qui attisait les convoitises des hommes bien nés et les foudres de leurs épouses jalouses déclara ainsi : « je les égale par ma naissance, je les surpasse par ma beauté, je les juge par mon esprit« .

dessins originaux de bijoux Boucheron

dessins originaux de bijoux Boucheron

dessins originaux de bijoux Boucheron

accessoire Boucheron servant à déposer les diamantsdivers accessoires Boucheron

Vous comprendrez aisément qu’avec le temps la comtesse préféra se reclure dans son donjon plutôt que d’affronter les affres des critiques de feu ses rivales. Sa présence inquiétante finit par faire fuir certains et surtout certaines clientes de Boucheron qui dû lui sommer de quitter les lieux … Son esprit rode toujours au 26 de la place Vendôme, son portrait orne encore la bibliothèque de la maison, on nous a même confié que son fantôme erre toujours dans l’entresol …

locaux Boucheron 26 place Vendôme

Voilà ce que recelle cet ouvrage inédit de la maison Boucheron, magnifiquement amené par Vincent Meylan. Dès la première page l’addiction est totale, entre détails croustillants et vérités historiques, vous pénétrerez dans les coulisses d’une des plus belles maisons de Haute Joaillerie, emporté par des pierres incroyables, des créations époustouflantes …

Les « Archives secrètes Boucheron » sera un somptueux cadeaux de Noël, courrez l’acheter !

Bijoux Boucheron installés dans une vitrine de la bibliothèque du 26 place vendôme

bague issue de la collection QUATRE de Boucheron

Boucheron n’a pas résisté, au cours de cette délicieuse soirée, à partager avec nous 3 collections iconiques de bijoux de joaillerie de la maison :

AVA – QUATRE – REFLET

REFLET : « La montre Reflet dispose d’un ingénieux système de bracelet à fermoir invisible. Elle est la montre des « initiés » , un véritable petit bijou d’astuces« 

montre collection REFLET Boucheron

AVA : « La collection Ava capture l’éclat du diamant, par un délicat serti aérien, sublimant la perfection de cette pierre majestueuse. Des modèles intemporels et élégants« 

bijoux Boucheron

Bague collection AVA en diamants Boucheronbague en diamants Boucheron

QUATRE : « Graphique et contemporaine, la collection Quatre met en scène l’excellence joaillière de la Maison Boucheron, en révélant les motifs et les quatre couleurs d’or iconiques de Boucheron« 

Collection QUATRE par Boucheronbague issue de la collection QUATRE de Boucheronbague issue de la collection QUATRE de Boucheron

Boucheron a toujours su coller à la tendance. A la pointe de la modernité la marque vient de lancer un site spécialement adapté au social network, au micro-blogging, et présente dans ce nouvel écrin la toute dernière collection de bijoux de luxe à la française …

www.26-place-vendome.boucheron.com

Merci Boucheron de nous faire rêver, merci de nous permettre de toucher du doigt les valeurs d’une si belle maison !


  • super sujet comme j’aime parfois en faire!!! bravo ! je tweete ! Question : Vous avez jamais gagné un blog award ou autre récompenses pour votre boulot ???