Instant Search

Stairway to my room

Notre série de shooting à l’Hôtel Saint Vincent au coeur de Saint Germain continue avec cette fois la présentation d’un look plus actuel et urbain. A la recherche du sac à main ultime, ma quête est sans fin, j’en compte maintenant plusieurs dans mon dressing : les besaces côtoient les cartables, les sacs unisexe et les baluchons. Je m’aperçois que tout comme une paire de chaussures se marie à merveille avec une tenue, la sac à main n’est pas en reste, il est la marque d’un homme qui vit avec son temps, se jouant des codes de la virilité et détournant son côté féminin pour le plaisir de plaire.

La marque Sabrina a saisi cette subtilité en élaborant une collection pour homme avec des cartables (la pudeur de ne pas prononcer le mot sac à main !) et des cabas en cuir, une vraie mine d’or pour celui qui souhaite délaisser son sac à dos et surtout délester ses poches alourdies de son porte-feuille, smartphone et autre… La veste est issue de la collection automne-hiver de SELECTED, une marque fondée sur l’art du costume, une touche de tendance dans le classicisme du 2 pièces, le look est sophistiqué et audacieux. La veste en feutre se fait oublier tellement sa légèreté surprend, le confort est parfait et les empiècements aux coudes, une nouvelle fois immanquables.

Nous avons voulu jouer la carte de la discrétion avec une chemise bleue ciel surmontée d’un col blanc rayé, plus typique d’un look « la city ». IKKS livre une coupe parfaite (proche du sur-mesure) avec un cintrage adapté à la tendance slim-fit.

La chaussure vernie, longtemps délaissée voire reléguée au rang d’accessoire de mariage, fait son grand retour dans les shoesing des hommes. La chaussure est pour beaucoup le reflet de la personnalité de celui qui la porte : il n’y a rien de plus vrai avec le modèle Mickey d’EXCLUSIF, cette richelieu en cuir vernis noir avec empiècement en cuir lui donne une souplesse supplémentaire sur le coup de pied, c’est une forme typique des années 30. La subtilité est de porter ce type de chaussures avec un jeans, histoire de dédramatiser la tenue et de donner plus de consistance au look.

Un couloir de l’Hôtel Saint Vincent, un couloir qui retient ses secrets les plus lourds, ses étreintes trop longtemps retenues qui ne peuvent attendre l’ouverture de la porte, les Hôtels ont toujours parcouru mon esprit d’une certaine fascination, plus que les chambres ce sont les lieux communs qui m’envoûtent. Ces zones de non droit qui n’appartiennent pas encore à l’intimité et pourtant chargées de l’électricité du désir et de la moiteur du fantasme. Combien de ces couloirs ont dû voir une peau rougie par l’envie, une main hésitante de pudeur ? Le coeur s’accélère à l’idée de se qui pourrait advenir de ces pensées enivrantes et inavouables. Le Saint Vincent incarne la projection de mes pensées à merveille, les couleurs ocres, les sons étouffés par la moquette, l’odeur de cire d’abeille et la pénombre pendant cette séance photo n’ont eu de cesse d’obséder mon être et de donner naissance à de folles histoires d’amours parisiennes…

Le désir doit-il rester à la porte, pénétrer cette chambre au risque de devenir banal ? Seul votre esprit continuera cette déferlante érotique …

Sac : SABRINA

Jeans : LEVI’S 511

Chaussures : EXCLUSIF

Veste : SELECTED

Chemise : IKKS

Lunettes : GANT Harvey

Toutes les photos sont de Benjamin Tarlay du blog H2blog

Un grand merci à Sensee.com pour le prêt des paires de lunettes sur tous les shootings réalisés à l’hôtel Saint Vincent.

  • belles shoes !! et si tu souriais un peu 😉 , on dirait que tu vas voir le dentiste ;-)… pas facile de poser je sais ! 🙂

    • pour moi poser devant l’objectif c’est un peu comme aller chez le dentiste, voire pire 😉

  • Ça t’étonne si je te dis que j’aime les chaussures 🙂

  • Joli look Nico mais la prochaine fois, souris, ça te va beaucoup mieux 😉