Instant Search

Stan Smith’s dead

adidas-stan-smith_40-ans

Pour éviter tout malentendu, NON STAN SMITH N’EST PAS MORT, l’homme coule des jours heureux sur l’ile  Hilton Head, une retraite bien méritée après de longues années au service de la raquette …

Hier soir avait lieu au coeur de Roland Garros l’anniversaire de la mythique chaussure d’adidas : la Stan Smith, 40 ans ! Tout le gratin s’était donné rendez-vous dans la loge privée de la marque pour honorer celle qui n’a pas pris une ride en traversant les âges.

La Stan Smith fait partie de ses chaussures qui m’ont tellement impressionné que je n’ai jamais pu me résigner à passer à la caisse. Il faut être digne de ce type de chaussure, la respecter, coller aux valeurs qu’elle transmet. Confortablement installé dans les gradins du cours central, j’ai pu assister à mon premier match de tennis et voir Gilles Simon se débattre pour finalement arracher la victoire à son compatriote Jérémy Charny.

adidas-stan-smith_40-ans

Pour la petite histoire Stan Smith a existé, il fut l’un des meilleurs joueurs du monde de tennis dans la première moitié des années 1970, puis il entraina les futurs prodiges de l’United States Tennis Association.

J’ai croisé Jackson Richardson, mon idôle (même si ma carrière de Hand Ball est loin aujourd’hui), Pedro Winter (alias Busy P) génie des platines et découvreur de talent, bref une soirée parsienne de haute voltige.

Mais quelques heures après ce divin moment, le moral redescend alors que je parcours ma Time Line sur Twitter et tombe sur un tweet de la charmante Ugly Mely concernant l’arrêt de la commercialisation de la mythique et emblématique Stan Smith !

Mon coeur stoppe net sa rengaine en lisant les lignes de Mathieu Le Maux (Le blog de GQ). Pour résumer : la maison mère devant les faibles résultats de vente du modèle a pris la décision, au moment même de la soirée d’anniversaire des 40 ans de la Stan Smith, de prononcer la mise à mort de ce qui fit la renommée de la marque.

Je m’insurge devant une telle décision, adidas semblant oublier qu’il faut savoir perdre de l’argent pour en gagner. Un modèle qui porte si bien les valeurs de cette marque ne peut être réduit à une succession de ligne sur excel, ni de graphique de vente. adidas oublie que l’image, et la capital sympathie, est un élément crucial pour une marque. A l »heure du numérique (le e-G8 en est la preuve) il est suicidaire de penser sans tenir compte des « fans », tourner le dos à sa communauté au moment de fêter un anniversaire frôle presque l’hypocrisie, adidas ne peut pas arrêter la vente de la Stan Smith !!

La Stan Smith ne doit pas disparaître !

 

EDITO: voici la version officielle d’adidas

« Une légende ne meurt jamais, mais c’est vrai qu’elle va se raréfier à compter de 2012. Le succès de la célébration des 40 ans de la Stan hier à Roland Garros montre que c’est un produit mythique. Pour tous les fans, elle sera encore bel et bien présente sur Automne Hiver 2011 avec une collection complète. »

Voilà qui est clair, nous pouvons nous rassurer, et peut être que la raréfaction du modèle la rendra encore plus exclusive …

  • JP

    L’équipe Marketing Adidas, on la connait par cœur. Stopper la production des Stan Smith, ça veut juste dire « lancer une Stan Smith II dans 2/5/10 ans à des prix intéressants ».

    On parle d’une chaussure que tu peux trouver bradée sur pas mal de sites e-commerce, qui à part son histoire est un peu la chaussure mainstream par excellence (pas autant que la Converse cependant).

    Donc une chaussure qui a perdu son âme et qui se vend mal même bradée.

    Finalement, c’est juste de la nostalgie, tout ça.

    • Tu veux dire qu’adidas n’en est pas à son coup d’essai ?
      Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi sur le côté « mainstream » des Stan Smith ! autant les converse sont transgénérationnelles et transculturelles, autant les SM ne touchent qu’une part infime de porteur de baskets (souvent des trentenaires nostalgiques).
      C’est là que je te rejoins, la nostalgie est au premier plan, mais adidas communique pas mal dans ce sens avec des modèles « vintages » …
      Mais il est vrai que 2012 nous en dira plus 😉

  • Ca veut aussi dire « elle est devenue banale ET mythique à la fois, donc on va lui redorer le blason à coup de raréfaction et de séries exclusives ». Adidas arrêter la Stan Smith ? Moaff le coup de buzz !

    • adidas nous joue la carte du luxe avec la raréfaction du produit vintage, la recette est en effet simple : comment rendre un produit indispensable en le supprimant du marché !
      Car il est bien connu qu’il n’y a que ce qu’on ne peut pas avoir qui nous manque réellement.
      Après entre buzz et volonté de couper les fonds des parties non rentables, seul le temps nous livrera ses secrets …