Instant Search

La valse des podiums

Cette année 2011 est chargée en mouvement de tous ordres. Reprenons les différents départs :

De Gaultier à Lemaire : après sept ans de collaboration, la griffe HERMES a annoncé le 26 mai le départ de Jean Paul Gaultier de la direction artistique du prêt-à-porter féminin et l’arrivée du styliste Christophe Lemaire en 2011, celui ci quittant de facto la maison LACOSTE.

De Galliano à Tisci : après les frasques du créateur amenant la maison DIOR à faire profil bas et à prendre la décision de se séparer de celui qui à incarner la marque pendant 15 ans, DIOR laisse carte blanche à Riccardo Tisci. Celui ci délaisse donc GIVENCHY, alors que l’image de la marque se dépoussierait doucement gràce à lui depuis le départ de Oswald Boateng. La question qui se pose alors est : mais qui donc prend la tête des créations de la maison GIVENCHY ? Le jeune et non moins respecté des plus grands (Lagerfeld, Maison Martin Margiela) Haider Ackermann est doucement et sûrement sussuré dans les couloirs.

De McQueen à Burton : maintenant le monde entier connait son nom, des millions de jeunes filles rêvent desormais de porter une robe de mariée de la maison Alexander McQueen dessinée par la talentueuse Sarah Burton. Etre l’heureuse élue de Kate Middleton, est une belle victoire car il faut le dire  la robe de mariée constitue un enjeu de réputation colossal. D’ici à la voir quitter une maison si prometteuse …

Albert Elbaz ne quitte pas Lanvin, malgré un fort appel du pied de DIOR, il décide de rester au coeur de la maison reine du masstige de cet hiver. Elbaz dont le parcours est sans faille , commença fort en 1998 avec son entrée chez Yves Saint Laurent avant de tirer sa révérence pour cette illustre maison de couture datant de 1909 et de lui attirer tous les honneurs.

Tom ford est seul au commande de sa propre marque depuis son départ de Gucci, maison qu’il habita pendant 14 ans. Depuis 2004, il s’est mis au vert pour s’adonner à des projets plus personnels, comme la réalisation d’un long métrage « A single Man » salué par la critique.

Voilà l’état des lieux de la mode internationale et de la valse des podiums qui cette année ressemble à s’y méprendre au mercato du ballon rond …

Ne partez pas trop loin, vous pourrez bientôt découvrir les valeurs montantes de la mode, les noms à retenir et surtout nos coups de coeur !