Instant Search

La mode vue de l’extérieur

Pour refermer la page de la Fashion Week jusqu’en juillet, voici quelques derniers clichés, en dehors des podiums.

Pendant la Fashion Week, que ce soit à Paris, Londres, Milan ou New-York, il y a toujours ce petit jeu avec les photographes, de plus en plus nombreux : celui de séduire l’objectif.

Les « modèles » d’un jour sont là, grimés, lookés, telles des proies acceptant leur sort avec un certain empressement et un détachement faussement dissimulé. J’ai choisi pour vous ces wannabes que j’affectionne car en attendant les défilés, eux seuls divertissent la foule. Ils sont ces bouffons trop rares dans nos vies, ils osent et espèrent qu’un « Sartorialist » ou un « Facehunter » les remarques en figeant à jamais leurs douces silhouettes, travaillées avec beaucoup d’attention, leur rendant cette immortalité recherchée.

Je ne m’intéresserai pas au look, peu importe les griffes portées, ce qui compte à mes yeux : leur désir, cette capacité à capter mon attention comme s’il n’y avait plus rien autour, juste « elle » et moi. Qu’en dites-vous ?

  • Superbe première photo de Jennifer Neyt du Vogue.fr 😉
    et superbes photos en général !
    Bises

    • C’est donc elle Jennifer Neyt, très belle et une classe très naturelle …

  • Love ’em !

    • et j’ai gardé les plus belles pour plus tard …

  • maryophoto

    Bonjour Nicolas, je m’attache à faire quelques commentaires sur les looks choisis comme la dernière fois.
    Ce que j’aime dans ces quelques morceaux choisis, c’est la diversité des points de vue sur la mode. Chacune de ses femmes a un point de vue parfaitement assumé et très différents. Aucune ne ressemble mais elles ont toutes en commun une chose : le style.
    La première réhausse son look d’une touche de rouge à travers son sac et ses ongles et une touche de bleu turquoise bien plus parlante car finalement on ne voit que ça. Elle nous montre que la tendance sandales + chaussettes peut fonctionner hors du catwalk 🙂 Cette robe à la taille haute donne l’impression que ses jambes mesures 2 mètres appuyé par l’effet de contre-plongée.
    je ne me serais aps retournée sur la seconde jusqu’à ce que je vois ses sabots ouverts portés avec des gros collants. en mettant des pièces douces qui auraient fait mémère sur n’importe qui d’autre, elle porte l’attention sur ses chaussures et son sac griffé et redynamise une tenue confortable de printemps. A peine remarque t’on ses lunettes.
    La troisième est assez fraîche, des basiques mixés ensemble très Ralph Lauren sans l’écuisson mais avec un sens du chic simple et efficace. Sa marque de caractère, les lunettes aux verres bleus.
    la quatrième doit beaucoup aimé les chaussures pour porter ce modèle bicolore qu’elle associe à une veste tartan assez risquée. Mais ça fonctionne, j’aurais aimé la voir de face, mais je pense que ce style fonctionne surtout de profil….

  • A chaque fois tu as cet art du décryptage des looks, ton regard m’est très important. Merci Marie-Odile !
    Je vais finir par t’inviter à écrire sur le blog pendant les fashion week 😉

  • oui certes elles ont leur style qui diffèrent mais c’est peut-être parce que tu as su les choisir de ton oeil sélectif et comme tu le suggères, la semaine de la fashion week, c’est un peu le Cannes de la capitale, on veut pas ressembler à sa voisine ;-)…
    Perso, j’aime beaucoup la dernière oeuvre stylistique : large manteau immaculé (pas facile) sur une tunique paille orientaliste, pantalon qui a l’air sarouel (?). Une salade créative qui m’évoque les dames de Paul Poiret avec the touch 40’s du foulard noué et the touch 80’s sur les ongles. Wouahou !

  • Boubette

    j’aime beaucoup, bravo pour les photos!