Instant Search

Stéphane Rolland : les backstages

Vous n’êtes plus censés ignorer mon amour pour les créations de Stéphane Rolland. Pour le défilé Haute Couture 2011, je me suis glissé dans les coulisses pour assister aux préparatifs : coiffures, maquillage, moments de détente et de séduction.

Comme à mon habitude, j’arrive en retard par rapport à mon planning, je cours, passe le staff de sécurité essoufflé et rejoins les coulisses complètement tremblant. Je connais les lieux, ils me sont familiers depuis juillet dernier et mon premier défilé Haute Couture. J’assiste au dernier passage des mannequins sur le catwalk, les ultimes réglages du timing, les sourires et moments de détente avant le grand saut. Je me glisse aux côtés des coiffeurs et maquilleurs, je profite d’une accalmie pour me laisser bercer par la balais des pinceaux caressant le doux visage d’ Alina Baikova, ou celui de Maud Welzen. J’aime ces moments si particuliers, inconnus du grand public, absolument inutiles pour les fans de mode : tout se joue là, l’ambiance est tendue et légère, tout est ambivalence.

Tout le monde s’agite et s’affaire, l’espace est de plus en plus restreint, les photographes slaloment entre les mannequins à l’affût des détails qui leur fera vendre le cliché. Le maquillage avance, les retouches vont bon train, les mannequins absorbées par les smart phones n’ont conscience de rien, elles survolent l’agitation de la ruche. Certaines finissent leurs salades attendant leur passage, d’autres sont perdues dans leurs pensées, ou encore jouent les divas avec les photographes.

Je suis au coeur d’un véritable Freak show. Je crois que je suis devenu accro aux backstages ! Je deviens électrique, mais je ne perds pas mon objectif de vue, mes 2 boîtiers en bandoulière (numérique + argentique) sont là pour immortaliser la perfection de l’instant. Je ne trouve pas encore tous les mots pour vous faire découvrir mes émotions, alors je préfère vous laisser devant les quelques clichés reflétant ma pensée.

Merci à Anne-Sophie de me faire confiance …

  • Bravo Nicolas ! La collection était sublime sur le catwalk, mais cet accès aux coulisses et la beauté des visages aux yeux noirs… un privilège que tu partages avec largesse !
    Merci donc.. j’ai regardé, reregardé tes images, bu jusqu’à la lie au Calice de Monsieur Rolland, grâce à toi.
    Bisous
    Anne

    • Merci infiniment ! Je vais te confier une chose : quand j’immortalise ces moments, je suis toujours triste de ne pouvoir vivre le moment autrement qu’à travers l’oeil de mon appareil, j’aimerais m’asseoir auprès de ces mannequins et comprendre leurs émotions, leurs souffrances… mais bon je dois me résigner à cette triste condition humaine qu’est l’absence d’ubiquité

  • Papoune

    Bravo Nicolas! Magnifiques photos. Je n’ose imaginer l’état dans lequel tu étais! Continue à nous émerveiller.

    • Merci Papa, je suis ému de savoir que mes photos te plaisent. Venant de toi, celui qui m’a initié … Merci !

  • Ca devait être énorme ! & Bravo tes photos sont superbes !!!

    • Et bien plus encore… voilà 2 fois que je suis les préparatifs des défilés de Stéphane Rolland, à chaque je ressens la même pression, tension qui émane des équipes, un stress dynamisant dont je me délecte.
      Merci du fonc du coeur.

  • Tes photos sont magnifiques! Je ne crois pas avoir déjà autant jubilé devant ton travail!
    Elles sont pleines de vie, pleine de charme et pleine de sensualité. En phase de rentrer dans la cour des grands Nicolas? 🙂
    Bonne journée!

    • Je suis content que tu aies perçu toutes ces émotions, ma mission est remplie 😉
      Que les « dieux » de la photo t’entendent !

  • Lu

    Ces photos sont très jolies !

    Tu as très bien su saisir la fébrilité des préparatifs, en toute intimité… Bravo !

    • Merci, je me suis longuement posé devant les photos pour choisir les plus parlantes, celles qui transmettent le plus de choses, afin que vous puissiez vivre pleinement ce moment.
      Tu parles d’intimité, cette notion me touche …

  • Affection fortement partagée pour ce créateur !!!! je le suis aussi à ma façon. photos très belles et joli récit ! chouette ton blog aussi ! belle suite au pays des Merveilles !

  • Tu es la bienvenue « chez nous » . Je suis heureux que Stéphane Rolland soit connu au delà des frontières très fermées du monde de la mode.
    Reviens quand tu veux 😉

    • petite précision, je suis bien dans les frontières verrouillées de la mode mais je sais passer par dessus ;-)… cela m’oxygène !