Instant Search

Les Divas du cinéma

Plus je photographie les modèles pendant les défilés plus chacune d’elles me rappelle certaines divas du cinéma américain des années folles. Des visages angéliques, une sensualité au bord des lèvres, toute la féminité contenue dans un regard, voilà ce qui m’envoûte. J’ai donc décidé de vous montrer mes muses, celles que j’aurais aimé photographié, celles qui m’inspirent.

Tout d’abord, parlons de Louise Brooks, sublime actrice du début du siècle, qui a joué dans LoulouLe Journal d’une fille perdue et Prix de beauté. Sa singulière coupe garçonne a fait a renommée, son visage doux et son regard profond ont un quelque chose de Coco Chanel !

Grace Kelly, portait son nom à merveille. Elle était la grâce incarnée, la douceur de ses traits emprunte à un enfant, un regard vif et une manière si particulière de capter la lumière et d’imprimer la pélicule.

Gene Tierney, actrice maudite qui au sommet de son gloire fut atteinte par la rubéole, maladie qui ruina sa santé mentale et plomba sa carrière.

Je pourrais continuer comme ça pendant encore des heures, toutes ses femmes qui ont marqués les esprits par leur beauté, d’une beauté rare qui n’existe plus maintenant. Je cite par exemple : Jean Harlow, Joan Crawford, Mireille Balin, Jane Russell, Rita Hayworth, Lauren Bacall, Katharine Hepburn, Caroll Lombard.

Et vous quelles sont les femmes qui vous ont fait rêvés ?

  • Très bel articles, et surtout, quelles belles photos!
    Personnellement l’actrice qui m’a fait rêver et qui me touche toujours autant, c’est la sublime Audrey Hepburn. Pas très original certes, et je reconnais beaucoup de talent à toutes les autres, mais pour moi cette dernière incarne la classe absolue et une grâce indéfinissable, contenues dans une frimousse adorable et un air mutin que j’aime beaucoup. Bonne journée!

    • Merci Elsa.
      Audrey Hepburn remporte souvent tous les suffrages, il faut dire que son sex-appeal n’est plus à remettre en cause … Je crois que nous n’avons plus vu d’actrices de ça trempe depuis !

  • Boubette

    j’aime beaucoup votre article 🙂
    Grace Kelly, le mythe qui devint Princesse au destin tragique…
    Et aussi Vivien Leigh dans Autant en emporte le vent.

    • Grace Kelly a ce visage atemporel, ce regard envoûtant et troublant. Aurait elle la même aura avec un destin plus classique ?
      Autant en emporte le vent : le paroxysme du romantisme, et une Vivien Leigh époustouflante…

  • Bonjour !
    Je suis sous le charme…
    et pas très originale, mes références son les mêmes que les tiennes : Lauren Bacall (j’ai écrit un billet sur son egard de chacal;)), Gene Tierney (dans Laura… ou le ciel peut attendre, sublime), Marilyn période certains l’aiment chaud, Liz Taylor (période mariage Burton n°1), et puis, et encore…
    Le grand livre de mon enfance s’appelait « Life à Hollywood » et compulsait des images, je ne m’en suis jamais remise.
    Merci pour ce rappel.
    Anne

    • « Life à Hollywood » je cours me le procurer.
      Je savais que je rentrais dans ton univers.
      Bacall : je file lire ton article 😉

  • tatiana

    bel article !!!

    ado, je rêvais de ressembler à Vivien Leigh, je la trouve magnifique dans « Autant en emporte le vent »
    ainsi que romy schneider, mais aussi grace kelly, marylin… toutes ces femmes qui ont marqué ma jeunesse.

    • J’ai hésité à glisser Romy dans ma sélection, je lui trouve un visage plus grossier (pardon) mais je n’arrive plus à trouver d’actrice de leur qualité et leur beauté !!!!!

  • La deuxieme photo en haut n’est pas Louise Brooks mais Misha Barton grimée en Louise Brooks
    Vous serez puni de cent coups de fouet
    Un fan de Louise

    • Ah enfin ! J’attendais que quelqu’un s’aperçoive que nous avions glissé Micha dans le montage. bravo !