Vogue Fashion Night : le déclin ?

Le 7 septembre avait lieu la Vogue Fashion Night. C’est le moment de l’année où les boutiques du triangle d’or ouvrent leurs portes aux passionnés de mode. Une soirée entièrement dédiée au luxe, à la délicatesse et à l’Art, oui mais voilà, curieux comme je suis j’ai observé longuement le balais des badauds avides de créations en tout genre. Pour une fois, point de looks torturés, point de styles recherchés et mûrement réfléchis, je n’ai vu qu’un navrant défilé de personnes aux signes extérieurs de richesses exacerbés. Pendant presque une heure, j’ai erré de boutique en boutique, espérant ressentir le frisson du photographe tombant sur la composition ultime. Certes des marques telles que Céline, Chloe, Manoush ont réalisé un travail intéressant pour animer la soirée et lui donner les lettres de noblesses qui lui reviennent. J’en veux pour preuve la présence de mini-studio photo, ambiance de cirque, Dj’s, … pour cela je dis bravo.

Mais la déception fut grandissante à la vue de « jeunes à mèche » issus de la bourgeoisie du 16e et autres gamines friquées exhibant fièrement le dernier sac à main « so trendy » et les dernières sneakers que toutes les modasses s’arrachent parce que c’est comme ça maintenant la mode, même si c’est moche on achète pour coller à la tendance. C’est pathétique !

Le concept est en soi très étrange, au delà de célébrer la Mode (un grand M s’impose pour différencier l’effet, du milieu) ce moment si particulier a été repris par les participants comme une vulgaire fête où coule à flot champagne, mojito et condescendance. Mais avec classe s’il vous plaît ! Ces gens là ne sont pas n’importe qui, voyons. Ils sont les principaux acheteurs des marques sus-citées; où en tout cas espèrent le devenir.

L’ouverture d’enseignes si prestigieuses à la masse est génératrice de rêve, c’est ce que vend cette célébration: du rêve. Combien de fois avez vous espéré, désiré, carressé l’espoir de pénétrer et fouler le sol du prestige de la couture mondiale ? Avouez-le, nous avons tous nos petits travers, preuve en est j’y étais.

J’ai parcouru récemment un article concernant La VFN (Vogue Fashion Night) et une comparaison clairvoyante entre la version française et américaine. Et devinez la conclusion, Paris ne serait qu’une pâle copie de sa soeur new-yorkaise … je n’en suis pas surpris. La mode à Paris reste et restera hautaine et froide !

Une chose est sûre pour moi la mode ce n’est sûrement pas ça !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • http://www.whitezine.com/fr Joseph

    Ca ne m’étonne pas. Rien que l’organisation personnellement m’a sidérer .

    • http://www.inandout-blog.com nicolas

      Tu veux parler d’absence furieuse d’organisation ?! ouais une grosse déception …

  • http://www.thebrunette.fr Emilie

    Voilà pourquoi je n’ai pas souhaité y aller cette année.

    L’année dernière, ça allait, mais y avait trop de monde et finalement, pas si bien organisé que ça…

    Quand je vois ce qu’ils ont fait à NYC, je suis dégoutée !

    • http://www.inandout-blog.com nicolas

      tu vois je pense que l’an prochain, je zappe Who’s Next et VFN, et bien d’autres events soit disant « mode », après pour passer un moment au frais de la princesse à boire du champ’ c’est l’endroit rêvé !

      • http://www.thebrunette.fr Emilie

        j’avais mis de côté Who’s Next aussi cette année.. Comme quoi, j’ai eu du flair ^^ !
        En espérant que d’autres events mode relèvent le niveau d’ici là !

        • http://www.inandout-blog.com nicolas

          mis à part les fashion weeks (surtout pour homme) qui reste un peu funny je ne vois pas trop, l’austérité n’est pas l’apanage du gouvernement, preuve en est !

  • http://frenchimalvi.blogspot.com/ Frenchimalvi

    Tu soulèves ici en fait le problème de la France et de notre réputations prétentieuse que nous avons. dans tous les domaines. La mode. l’art aussi qui est inaccessible, élitiste à Paris là où dans des villes comme Berlin, elle est ouvert à tous, où les notions de plaisir sont clairement mises en avant.
    La France est belle … mais snob.

    • http://www.inandout-blog.com nicolas

      je plussoie, tu soulève un autre problème, celui de la réputation de la France face au reste du monde, l’ART est élitiste je suis d’accord .

  • http://www.thestagedoor.fr LaNe

    Pas du tout au courant, vive la communication déjà !
    Ensuite, juste une remarque sur la date: c’est le 7 pas le 8. Non ?

    PS: ce serait pas l’absence de Mylène qui t’a attristé ?

    • http://www.inandout-blog.com nicolas

      oui tu as raison je corrige de suite, tu sais les dates et moi … pour cette fois non, je préfère être seul pour les photos de looks (introspection), la mode est d’une tristesse affligeante en ce moment.
      Par contre, pour ce qui est de la communication…ils ont des efforts à faire, même la couv’ n’était pas informative ! Quel dommage

  • http://adelap.com/ adelap

    On est bien d’accord Nicolas… Ce n’est pas mon milieu… d’ailleurs pas de milieu en vue… juste de la curiosité photographique. Alors, à quand une virée à NYC?

    • http://www.inandout-blog.com nicolas

      Je suis d’accord, d’ailleurs je félicite la qualité des sujets que tu traites ! Mais ce soir là je n’ai vu qu’un défilement de richesse, à croire que pour une majorité présente la mode se résume à cela. Pour ce qui est de la virée à NYC, nous revenons tout juste, mais nous comptons repartir très prochainement, New York est envoutant à tel point que je reprendrai les paroles de LDC soundsystem : New York i love you but you’re bringing me down

  • http://adelap.com/ adelap

    Et en lisant les commentaires ici, vous soulever le problème de l’Art en France. Je préciserai juste que c’est à Paris que l’on ressent ce sentiment d’élitisme, en région comme à Lille par exemple, l’accueil est tout autre… affaire à suivre!

    • http://www.inandout-blog.com nicolas

      Notre problème (parisianocentrisme) est que nous ne voyons que le bout de notre nez, tu as raison l’art dès qu’on quitte la capitale l’art devient plus accessible, moins dédaigneux du profane.

  • http://www.surlmag.fr Joackim

    Finalement c’est très intéressant, puisque je suis loin d’être le seul à avoir un avis plus que mitigé sur cet « évènement ».

    Il faudrait presque se demander à terme si certaines maisons prestigieuses ne se rabaissent pas en optant pour cette technique.

    http://www.surlmag.fr/2010/09/vogue-fashion-night-recap.html

    • http://www.inandout-blog.com nicolas

      Je crois que cette saison aura véritablement marqué les esprits négativement et amené les vrais intérêts de la mode loin du triangle d’or.

  • Pingback: inandout-blog » Claudine Ivari, elle a tout d’une grande