Instant Search

Le tatouage s’invite à la fashion week

Les Fashion Weeks sont des moments importants tant pour les « wanabes » que pour les stylistes. C’est l’occasion pour laisser l’excentricité s’exprimer et sortir les plus beaux atours pour le plaisir des photographes. Pendant la dernière fashion week à Paris (Haute Couture), nous avons assisté à un incroyable défilé de tatouages en tout genre.

Je reste interrogatif quant à la signification personnelle de chaque dessin, son histoire et sa démonstration. Le tatouage représente de plus en plus un « bricolage identitaire » comme le définit David Le Breton : « Aujourd’hui, le tatouage s’éloigne de la mauvaise image qui a longtemps été la sienne, sa valeur se renverse même » , « il dit au coeur même de la chair l’appartenance du sujet au groupe, à un système social, il précise les allégeances religieuses, il personnalise en quelque sorte à travers cette mainmise culturelle« . Nous sommes loin des stéréotypes du biker, ex-taulard, punk … ici les minettes et autres dandies arborent fièrement les stigmates d’une génération en quête de singularité.

La mode recycle, fait dans le vintage mais dans le monde du tatoo on observe la même chose. Une ancre sur un styliste ? un Popeye revival !!!! Fièrement exhibée sous une manche retroussée, l’ancre en tatouage éloigne de facto le jeu du symbolisme pour ne garder que le côté esthétique. Nous sommes loin des dimensions d’appartenance de nos aïeuls.

Autant le tatouage masculinise son porteur, autant le Phoenix sur son épaule exacerbe l’érotisme potentiel imposé par la rigidité de sa tenue. Bref vous l’aurez compris, la signification sociale du tatoo a bien changée.

Et vous où cachez vous le votre ? Quelle est sa signification ?

  • J’en ai pas encore, mais c’est pour bientôt. Cadeau de mon homme pour mon anniversaire. Ça sera le squelette d’un poisson. Mais où, je ne sais pas encore …

    • une fois que le dessin est choisi, tu as raison le plus difficile est de lui donner définitivement un emplacement ! moi pour le moment j’ai du mal à de décider (j’ai peut être un peu peur aussi )

  • Lo.

    moi j’en veut un… une note de musique derrière l’oreille… ça doit être mimi…!

    • ouuh c’est très sexy comme idée !

  • Lo.

    pardon… j’en veux (avec un x)