Instant Search

Le dressing des new-yorkais

New York est une ville exceptionnelle, tout est démesuré, tout impressionne. En partant, je n’ai pas oublié mon œil de modasse testostéroné. Ok pour découvrir la grosse pomme, mais il ne faut pas oublié qu’elle est habitée par des gens géniaux, fous, visionnaires, décalés, les mots me manquent tellement ce que j’ai pu voir m’a laissé bouche bée. Alors tout en visitant les quartiers, mon œil trainait à la recherche de Looks, de styles, d’un peu d’extravagante élégance.

D’autres que moi s’adonnent à ce travail photographique (voire sociologique) mieux que moi ou en tout cas de manière différente. Les modèles posent, s’extirpent de leurs douces pensées pour devenir l’objet d’un désir photographique. Loin de moi cette technique qui je trouve fausse la donne en balayant l’authenticité du moment. Je lui préfère une photo plus approximative, dans son jus, laissant la personne aller comme si nous ne nous étions jamais croisés. Du vol ? oui je leur vole leur image le temps d’une photo, mais je respecte leur spontanéité, leur beauté. Reflex solidement arrimé à mon épaule, la chasse pouvait commencer…

Un charmant personnage croisé à SOHO, comme nous il attendait de pouvoir traverser. Son look est simple, ajusté, tous les accessoires sont présents, rien ne manque : le chapeau (sans que ça fasse « ouais je sors de la star ac’ « ), la chemise à carreaux slim fit, les Ray Ban fumées et le mag’ glissé dans la poche arrière, à l’ancienne. Je le trouve parfait, classe mais pas trop, il le sait. Le style à New York c’est ça ! Les boys assument leurs looks et peu importe le regard des autres. Je dis bien peu importe, il n’en fait pas trop, pas comme certains parisiens germanopratins…

Alors OK, au début en attendant Mylène (encore cachée entre 2 portants de fringues), j’observais cette demoiselle au look étrange. Plus les minutes passaient et plus j’avais cette étrange impression que son âge était délicatement caché derrière une courte jupette, un chapeau masquant quelques rides d’expression… Son air hautain ajoutant une pointe de mystère au personnage se pavanant devant  Magnolia Bakery (un boutique de cupcakes), j’ai décidé de lui dérober son reflet, immortaliser les efforts réussis pour paraitre plus jeune et décalée. Une paire de Converse, des soquettes sombres, un chapeau, une jupe et le tour est joué. Une question subsiste : est-ce une cougar ?

Doute sur le genre, homme, femme, enfant, je scrute tout d’abord ses chaussures (un reflex !) : ouch des spartiates, son top : un marcel bien trop grand, un air androgyne. Puis nous nous rapprochons sous cette chaleur étouffante, battant l’asphalte entre la 7th Avenue (Fashion Avenue) et la 26th West, sa voix devient claire et … grave !! Son look efféminé, ses accessoires, sa gestuelle n’amoindrissaient en rien sa masculinité. Un mec qui n’a pas besoin d’en faire trop pour le montrer.  Une tenue simple, estivale et pourtant réservée au femmes parisiennes… je vous laisse méditer.

Croisé proche de la boutique Marc Jacobs (Blecker street x Perry street), cet homme a l’accessoire indispensable : le dalmatien ! Son look sort tout droit d’une vieille armoire vintage, mocassins usés jusqu’à la moelle, chemise en jean brute (comme celle des garagistes, avec un prénom sur la poitrine !) et vieilles Ray Ban. Une nonchalance hors norme qui met l’accent sur un style impeccable.

Ce quartier regorge de surprises câlines. Alors que l’idée d’avoir un chien pointe doucement le bout de son nez, nous tombons nez à nez avec cette petite chose bien accompagnée. Portant une robe bicolore et de charmantes pattes blanches, pardon je m’égare. Sa maitresse court vêtue, arbore fièrement une jupe plissée taille haute, un sac vintage, un top simplissime et de vieilles chaussures montantes. Comme quoi avoir un look différent ne coûte pas forcément très cher et est à la porter de tout le monde ! Cette fille est sexy, féminine, tendance …

Le style n’attend pas le nombre des années ? eh bien si. Ce vieil homme porte à merveille le gilet et la large cravate (noeud Windsor siouplait !) sur un ceinturon ostentatoire et un chapeau de paille type Panama. Et que dire de cette charmante petite moustache taillée à la perfection…

Agyness Deyn ? non mais la ressemblance peut tromper. Rock à 200 %, une fois de plus androgyne, une pointe de bling-bling et des cheveux peroxydés sans oublier les santiags sur slim ! Un ange est passé sur Broadway à ce moment précis.

Certes ce jeune homme a oublié les codes de bienséance « on ne se met pas les doigts dans la bouche », mais bon son look l’excuse 1000 fois. A la question « mais qui peut bien porter des chaussures bateau ? » j’ai enfin trouvé une réponse. Cet accessoire qui pourrait détruire complètement un look, chez lui ce détail passe inaperçu. Surtout que le style « jeune homme qui sort d’une école privée » est absolument terrible. Un brin Will Smith dans « le prince de Bel Air » non ?

Je termine par la petite préférée de Mylène ! La veille de notre départ nous avons rencontré cette délicieuse demoiselle, canotier vissé sur la chevelure gonflée, débardeur marinière et salopette short en jean… Je ne trouve toujours pas les mots pour décrire ce look si travaillé.

Voilà, le look, le style, la tendance à New York se construisent en dehors des sentiers battus : l’envie, seule, compte et le plaisir de ravir le regard des badauds !

Ecrit par Nicolas

 

  • Vous avez eu de la chance, en Novembre les New Yorkais sont moins « lookés » 😉

  • J’adore !!! Et le Panama est l’accessoire idéal pour NYC 😉

  • boubette

    Mon préféré, l’homme au gilet avec cravate, sur un jean, j’adore

  • qu’est ce que vous en avez de la chance! super look! je vous envie mais ce sera bientôt mon tour en septembre! = )
    biz à vous 2!

  • le dalmatien en accessoire indispensable ? Et un labrador, ça marche aussi ? 😉

    • nicolas

      oui le dalmatien pour New York, et le bulldog à Paris ;-)))

  • Article très sympa, et pour répondre à The Parisienne, OUI le dalmatien est une touche glamour comme tu peux pas imaginer. Lorsque j’avais le mien, je pouvais sortir dans n’importe quelle tenue, même en pyjama à 7h00, eh bien j’attirais toujours les regard et les compliments, donc au dalmatien, je dis oui !

  • Au fait question con, comment vous faites pour avoir un avatar personnalisé dans les commentaires? ^^ Merci! 🙂

  • Holala tous ces looks me rappellent quelque chose ^^ Merci pour ce superbe flash back, tes photos sont toujours extra !
    et oui à NY on est libre d’être looké juste selon son envie sans s’occuper du regard des autres et ça, c’est vraiment la classe !