Instant Search

Entre lévitation et érotisme (NSFW)

Entre lévitation et érotisme, Sergei Bizjaev nous offre une chorégraphie photographique de haute voltige… La nudité est sublimée, cachée et pourtant dévoilée.

Les images retouchées pour donner plus de mystères au projet de Sergei Bizjaev, donnent de la douceur aux lignes, de l’enveloppement aux corps, de la discrétion à l’érotisme.

Ses photographies sont entre la nature morte et l’esthétique pureté de la photographie de luxe.

Les claustrophobes peineront à rester devant ces clichés, un soupçon étouffant. Le linge humide collé au corps, laissant apparaître une nudité exclue, est un frein à la vie. De manière habile, Sergei positionne cet élément en bout de lecture de la photographie afin de ne pas gâcher l’effet recherché : déstabiliser !

Écrit par Nicolas

  • val

    C’est carrément magnifique!
    La première est très érotique, la dernière aussi!

  • Christine TRUONG

    La première est SUBLIME !!! J’adore !!

  • J’avoue que ce type de photo me laisse indifférente…

  • clair

    outre l’aspect technique qui est remarquable, ce type de photo m’évoque plus un aspect morbide : genre sortie de morgue….dsl
    bsx

  • bénédicte

    idem que Clair, entre érotique et morbidité??? mon émotion reste entre deux…
    on étouffe, mais en même temps l’érotisme peu être etouffant… 🙂

  • destabilisant, c’est le mot ! mais très esthétique tout de même. J’aime !

  • C’est sublime !!! Très épuré et d’un esthétisme très recherché
    Je suis complètement fan !