Instant Search

Modèle réduit

Jason Barnhart

Encore un coup de coeur visuel ! Lorsque j’ai découvert l’univers de cet artiste plasticien, je suis tombé sous le charme.

Il n’y a que peu d’informations sur Jason Barnhart, mon article sera donc le plus court de l’histoire de ce blog… Je respecterai l’addage « le poid des mots, le choc des photos ».

Jason Barnhart

Jason, natif de San Francisco, se fascine pour l’univers du microscopique, non pas celui de l’infiniment petit et scientifique, mais celui de l’imaginaire.

Avec des objets du quotidien, il recrée des saynettes existentes, dramatiques ou poétiques. Le point de vue photographique de Jason Barnhart est tout simplement fascinant. Votre regard se perd à découvrir ce qui fait de cette photo un fake, quel élément vous met la puce à l’oreille. Chaque détail est mûrement réfléchis, positionné, il manie l’éclairage et la plus grande maitrise et minutie.

Cette série Oil spills, cigar fire and flower growers, se distingue par les dimensions des personnages et les perspectives utilisées. Jason utilise l’échelle HO, plus connue dans le modélisme férroviaire. Pour les plus scientifique : elle dérive de l’échelle O, puisqu’elle signifie Half-O (demi-zéro), la reproduction de la voie normale à l’échelle HO donne un écartement réduit de 16,5 mm. Hey, vous jouez moins les malins là !

661190_61216_68ca4395ae_p

En voyant ses travaux, je me suis souvenu de ceux de l’artiste anglais slinkachu dont nous parlerons prochainement. 

Mais en attendant je vous laisse découvrir les travaux photos de Jason Barnhart sur son site .

  • Boubette

    C’est trés décalé, j’adore, surtout celui avec les bonbons…

  • Moi aussi j’adore ! Dommage que Jason n’habite pas Paris…

  • nicolas

    @Boubette: je m’en doutais 😉

    @caroline: oui dommage, j’aimerais bien l’interviewer pour qu’il m’explique plus en détails le principe du HO scale

  • J’adore la macro de base et donc la mise en scène de modèles réduits, n’en parlons pas 🙂

  • En voyant les premieres photos, j’ai immediatement pense a little people de slimkachu. Leur travail est tres similaire, non? Jason ajoutant peut etre un peu plus de mise en scene exterieure…

  • nicolas

    @Celine in London: en fait Slinkachu joue sur la perspective de la réduction, la mise en scène alors que le travail de Jason Barnhart sur cette série s’articule autour de la notion de HO scale, même si ce que fait Slinkachu ne me laisse pas indifférent, les scènes que Jason Barnhart crée me semblent plus réalistes.

  • Boubette

    Voilà, maintenant je vais passer pour une gourmande….

  • oulala, tout ca est tres technique! mais j’aime beaucoup quand meme!

  • J’adore ! Merci de ce partage 🙂 ET longue vie à ce blog que j’adore quand j’ai le temps de le lire …

  • Dans le genre j’ai découvert récemment le travail d’Edouard Sautai à la SLICK
    http://www.flickr.com/photos/lovny/4047128133/in/set-72157622669258392/
    http://www.edouardsautai.com/index_hp.php

    • nicolas

      @lovny : merci du compliment, ça nous va droit au cœur ! en effet ce que fait Sautai s’y rapproche, j’aime beaucoup.

  • Superbe travail. J’adore aussi celle avec les bonbons… Une autre vision de quelquechose de pourtant si familier !

  • J’ai acheté un livre à Noël dernier à Chéri avec plein de photos de miniatures mises en situation comme ça, très chouette… Faudra que ej regarde si c’est le même auteur ou pas, j’adore le concept en tous cas !

  • J’adore cet artiste… d’ailleurs je me demande s’il n’y serait pas pour quelque chose dans le nouveau clip de Muse « Uprising »…

    • nicolas

      @Kaoliang: ma préf va pour la plaque de pétrole…mon côté écolo je suppose…
      @Anne-Sotte: dis moi le titre du bouquin à l’occasion !
      @Aena: m’en vais de suite vérifier…

  • J’aime beaucoup ce jeu d’échelles!!!!!

  • Voilà une découverte qui m’amuse bien!!!!