Instant Search

Les chaussettes de l’archiduchesse sont-elles…

Vous connaissez surement la phrase rigolote, la fameuse que vous vous êtes tous essayés à dire et redire inlassablement, mais cette fois-ci il ne s’agit pas de diction mais réellement de chaussettes…

Est-il nécessaire de présenter Patrick Cassard ? Souvenez-vous, il était LE créateur de La Fraise (le site de t-shirts dont on vous a aussi rabattu les oreilles) en 2005, puis il créa un site du « où et quoi acheter en ligne” comme il dit si bien « Aux antipodes des concepts 2.0 fumants, je veux travailler quotidiennement, comme un artisan, sur la simplicité de l’interface, la richesse et la qualité du contenu. »

Depuis, son site continue son petit bonhomme de chemin, vous pouvez le découvrir sur http://www.rhooo.com/ (perso j’adore le concept)

Depuis il a décidé de décliner sa passion pour la couleur et l’artisanat pour le plaisir de nos petits petons.

Cet entrepreneur de talent a toujours garder une dose d’humour, pour preuve la tagline du site est “enlarge your tennis”… no comment.

Ci-dessus la notice qui sera présente avec les Archiduchesses : je suis complètement fan, quoique du coup il y a plein de trucs que je ne pourrai plus faire maintenant…

Il a donc tout naturellement créer une ligne de chaussettes pour les sneakers (les baskets tendances). Je me souviens avoir suivi de loin le début de son affaire gràce à JP (un client de la première heure de Mr Cassard) : le choix du shop, les premiers shooting des Archiduchesses, les premières commandes…

Le concept de Patrick Cassard est simple : investir un marché peu concurrentiel à forte valeur ajoutée, avec une faible fluctuation du prix, un produit impérissable, petit, ludique, et surtout dans l’air du temps. Je crois que fort de son expérience avec La Fraise, le pari est gagné.

L’artisanat étant au coeur du concept, en voici la preuve avec LE studio photo, qui n’est en fait que le magasin de Saint Etienne…

Pour avoir eu en main ces petites merveilles, je n’ai jamais été aussi surpris par la qualité d’une paire de chaussettes, tant par la douceur que par le moelleux.

Pour la touche artistique, il travaille avec Laurel (un crayon dans le coeur) pour le dessin de l’emballage de chaque paire de chaussettes.

Pour info Laurel tient un blog d’une grande qualité,  « il  présente ses humeurs et tranches de vie en illustrations, planches de BD dessinées à la plume, photos et explique sa technique de mise en couleur. »

D’ailleurs, à ce sujet, Patrick Cassard prépare une surprise, un petit indice : vous pourrez acheter des dessins originaux d’artistes…

La ligne de chaussettes est déclinée pour le moment dans 30 couleurs pour nous permettre de les coordonner avec nos baskets. Au choix du 36 au 47, les chaussettes sont en coton égyptien ultra doux, tout comme le prix : 6 euros !

Suggested Posts

  • Rien qu’avec la photo, elles ont l’air si douces…..
    Les chaussettes de l’archiduchesse sont-elles sèches archi-sèches??? Je l’ai bien dit hein??? Bon d’accord, c’est plus facile à l’écrit ^^

  • oui, facile à l’écrit 😉 , elles sont super douces, avec des petites bouclettes, je crois que c’est la rolls royce de la chaussette, avec elles plus besoins de chaussons…

  • Hélène

    Merci pour cet article !
    Je me suis laissée tenter et je suis très satisfaite… Vivement la collection Deville !

    • Mymy

      @ Hélène : Je suis contente qu’elles te plaisent ! Je les aime beaucoup aussi 🙂 (Hey ! Comment vas tu ???!)