Instant Search

Mais keskecé?

Jitrois gateau

Un bout de tableau de maître, un nouveau dessert à la mode, une antiquité chiné chez un brocanteur…?!

Après Elie Saab, c’est le couturier Jean-Claude Jitrois qui a signé un dessert à l’apparence de tableau de maître tronqué, représentant la mythique actrice Sarah Bernhard, qui fréquentait le Café de la Paix.
Le dessert se présente comme un coin de tableau, sur lequel est tendu une toile en chocolat blanc et encadré d’une coque de chocolat noir du Mexique, garni d’une mousse de chocolat noir du Venezuela (que c’est exoctique tout ça!). Le tout repose sur un support de biscuit au cacao, un cartouche de chocolat noir griffé ‘Jitrois’ en lettres d’or venant compléter cette œuvre éphémère.

Ce fabuleux dessert porte le simple nom de « Sarah« .

L’illustration de cette toile en chocolat est inspirée du portrait de Sarah Bernhardt réalisé en 1876 par le peintre Georges Clairin, portraitiste attitré de la comédienne, dont l’original est exposé au Petit Palais.

Entouré de JC Jitrois, ce sont Laurent Delarbre, chef du Café de la Paix et Meilleur ouvrier de France, et son chef-pâtissier Guillaume Caron qui ont mis en saveur cette gourmandise.

Jean-Claude Jitrois déclare : « Mon métier est de créer des vêtements pour sublimer la femme. Cuir stretch, daim, soie… Pour ce gâteau, je voulais changer de registre tout en gardant l’élément féminin et en évoquant ma passion pour le théâtre et l’Opéra. J’ai tout de suite pensé au célèbre portrait de Georges Clairin où la grande Sarah pose avec son éventail en plumes, vaporeusement étendue sur son canapé : j’ai pu admirer d’innombrables fois la reproduction de cette œuvre dans le lobby du Grand Hôtel Interncontinental à Paris, en me rendant au Café de la Paix. J’en possède d’ailleurs moi-même une réplique, que j’ai offerte à Sarah Marshall ».

Sarah sera disponible en édition limitée et en exclusivité jusqu’au 15 septembre 2009 au Café de la Paix. Elle fait partie de la collection ‘Sweet love’ proposée par le Café de la Paix. Petit prix pour un dessert fabuleux : 15€ !

Café de l’Opéra, 5 Place de l’Opéra – 75009 PARIS
www.cafedelapaix.fr

crédits photos : Gala.fr

Suggested Posts

  • Pas vrai ? C’est un vrai dessert qui se mange ? C’est sublime ! Est-ce que le goût est à la hauteur de la beauté de la pièce ?

    • Eh oui Flannie, c’est bel et bien un dessert qui se mange! Je ne sais pas encore si c’est aussi bon que c’est beau, mais si tu testes avant nous, n’hésites pas à nous raconter !

  • Je viens d’aller sur le site. les créations des autres couturiers sont tout aussi alléchantes. Moi qui parlais récemment de joindre belles lettres et gastronomie, je trouve le mariage haute-couture/pâtisserie absolument merveilleux !
    J’en ai l’eau à la bouche maintenant 😉