Instant Search

Jusqu’au 12/04 – Pierres rejetées

pierres-rejetees

« Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente à l’ARC une exposition de Jimmie Durham, qui retrace son parcours depuis son installation en Europe en 1994, à travers une soixantaine de travaux dont certains inédits. L’originalité de sa vision en fait un des artistes majeurs d’aujourd’hui, dont l’œuvre reste pourtant largement méconnue.  »

Nous nous y sommes rendus, et le maître mot est bel et bien « original ». Les trois quarts des oeuvres sont incompréhensibles et même en étant indulgents avec l’art contemporain que nous aimons de plus en plus, non rien à faire.

C’est dommage car les 6 ou 7 oeuvres qui sortent du lot et sont vraiment chouettes pour le coup, eh bien ça ne suffit pas si vous avez payé le prix fort à l’entrée…

C’est dommage aussi car le concept de tout massacré à la pierre (cf aussi la vidéo de 92 minutes où il massacre tous les objets qui lui sont amenés avec une pierre) est une idée rigolote et décalée… mais des amoncèlements de rondins de bois peinds ou des tuyaux fondus… nan merki…

A voir quand même pour expérience, surtout si vous avez possibilité de payer 2,50€ (moins de 26ans) ou si vous êtes fan de trucs qu’on ne comprend pas même lorsque c’est expliqué ou qui n’ont absolument aucun véritable sens…

Musée d’Art moderne de la ville de Paris

au 11 avenue du président Wilson dans le 16e

Ouverture du mardi au dimanche de 10h à 18h (nocturne le jeudi jusqu’à 22h)

5€ l’entrée (3,50€ demi tarif et 2,50€ moins de 26ans)

http://www.paris.fr/portail/Culture/Portal.lut?page_id=6450&document_type_id=2&document_id=63445&portlet_id=15515